• ....

    Perdre pied, se noyer.

    Se détruire, à coup de lame

    Se blesser le corps et l'âme

    pour faire taire ces pensées.

     

    Vouloir partir, en finir

    La nuit, fantômes et insomnies

    Se livrent une guerre sans merci

    Ne pas savoir où fuir.

     

    La journée, errer,

    dans des salles de cours hostiles

    Où la vie semble si futile

    Attendre la pause, clope café.

     

    Donner le change comme l'on peut

    Faire semblant de sourire,

    Parler, essayer de rire

    Savoir que ce n'est qu'un jeu.

     

    Mentir comme l'on respire,

    S'éclipser pour pleurer

    Souffrir, mais le cacher.

    Vomir la vie au lieu de s'en nourrir.

     

    Maudir le monde, haïr à la ronde

     

    Vasciller sur ce fil ténu

    Qui me retient encore ici

    Flotter dans le vide,

    sans envie de me battre pour être entendue

     

    Aveuglée par la douleur

    Etouffée par la souffrance

    N'être plus qu'une absence

    Engluée dans mes peurs.


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Mars 2007 à 23:50
    je me
    suis permise de te mettre dans mes favoris. J'aimerai venir te lire souvent, ne pas te perdre de vue:) J'ai horreur de dire ca mais je dois le reconnaitre: tes ecrits me font pleurer. Je me reconnais trop. Bonne continuation a toi, j'espere qu'écrire te fais du bien.
    2
    Blackscarf
    Samedi 17 Mars 2007 à 14:52
    oui
    jaime bien ce texte aussi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :